Aperçu sur les solutions envisageables pour remplacer une dent manquante

Perdre ses dents n’est une bonne nouvelle pour personne. Depuis quelques années, des spécialistes de l’orthodontie cherchent des solutions permettant de remplacer une dent manquante. Hormis le port d’un dentier, les patients peuvent également opter pour la pose d’un implant dentaire. Cette intervention chirurgicale ne présente d’ailleurs aucun risque pour la santé.

Pourquoi  remplacer une dent manquante ?

Une dent manquante peut provoquer des sensations plus ou moins dérangeantes au moment de manger. Effectivement, la personne aura tendance à mâcher que d’un côté, pour que les aliments ne s’engouffrent pas dans l’espace vide laissé par la dent manquante. Cela entraîne une mastication peu efficace et peut favoriser de nombreux problèmes digestifs. Ceux qui ont perdu une dent de sagesse avant l’âge de 30 ans doivent absolument trouver une solution pour répartir les forces masticatoires d’une manière égale. Cela permettra notamment de prévenir une éventuelle sous-nutrition.

La perte d’une dent peut également provoquer un mauvais alignement dentaire au fil des années. De plus, l’érosion des tissus osseux n’améliore pas les choses. Afin d’avoir une bonne dentition, il est donc crucial d’opter pour la pose d’un implant dentaire à Paris, par exemple. Cela donnera les moyens de préserver sa santé bucco-dentaire et la personne gardera aussi un sourire esthétique.

Comment se déroule la pose d’un implant dentaire ?

L’implant dentaire est la solution la plus prisée pour remplacer une dent manquante. Cela évite au patient de changer ses habitudes. De plus, la pose de cet accessoire est totalement indolore.

Généralement, le particulier doit tout d’abord subir une auscultation préopératoire. À cette occasion, un parodontologue à Paris réalise de nombreuses radiographies afin de connaître l’état de la dentition de la personne. Il s’agit ensuite de mettre en place une racine artificielle. Ceci étant fait, il faudra patienter quelques semaines avant de fixer la couronne.

Le délai d’attente dépend de l’ampleur de l’érosion osseuse. Chez certains patients, l’os qui doit accueillir la prothèse n’est plus assez solide. Dans ce contexte, il sera crucial d’effectuer préalablement une reconstruction osseuse pour stabiliser les dents artificielles.

Dans tous les cas, le praticien prendra toutes les mesures nécessaires pour le bien-être de chacun. Il prescrira également certains médicaments pour atténuer les éventuelles douleurs postopératoires. Le patient devrait pouvoir mâcher normalement après une quinzaine de jours toutes au plus. Puisque la racine a été mise en place quelques semaines auparavant, la mastication n’entraînera aucune sensation désagréable. Il faudra toutefois veiller à bien entretenir l’implant et consulter régulièrement un parodontologue. D’ailleurs, il est désormais possible de prendre un rendez-vous en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *