Quelques ennemis des revêtements de sol

Il n’y a pas que l’entretien qui compte ; au-delà de l’entretien, il faut éviter les éléments qui ne font pas bon ménage avec les moquettes. En effet, certains éléments nuisent énormément à la durée d’utilisation des moquettes et tapis. Parmi ces éléments, la poussière est la plus indexée alors que d’autres éléments tels que l’eau, les jus de fruits, les boissons, les cafés et les poils d’animaux sont également des ennemis à craindre.

La poussière

Les tapis et moquettes sont de nature à attirer des saletés. Sur les surfaces lisses comme celles des meubles et autres équipements, la poussière peut être facilement nettoyée. Il n’en est pas de même sur les moquettes. Malheureusement lorsque la poussière s’y incruste, elle se loge au fond de la nappe et pour en finir avec, les aspirateurs sont les outils les plus recommandés. Aussi, il faut noter que la poussière ou la saleté qui attaquent les tapis ne proviennent pas seulement que des déchets contenus dans l’air. Les bas de chaussures se chargent aussi de trainer des mottes de terre que l’on peut éviter en recouvrant certains lieux de passage de la moquette par des protections pour tapis ou encore par des nattes.

Les poils d’animaux

Les poils d’animaux sont difficiles à éviter surtout lorsque vous avez des animaux de compagnie tels que les chiens et les chats. Ces poils sont très difficiles à enlever à la main ou au balai bref de façon manuelle. Aussi, la plupart de ces animaux aiment passer du temps sur les moquettes parce qu’ils se sentent beaucoup plus confortables dessus. Par conséquent, à défaut de trouver un couchage pour ces animaux, vous êtes donc contraints de passer régulièrement l’aspirateur. Pour des questions d’hygiène, il est très important de se débarrasser régulièrement de ces poils au risque de les voir dans vos plats et nourritures.

Les liquides colorés

Les liquides quelle que soit leur nature ne font pas bon ménage avec les moquettes. En parlant de liquide, une allusion particulière est faite au café, au jus de fruit, au vin, aux boissons et à l’eau qui peuvent malencontreusement se verser sur la moquette. Si ces genres de situations advenaient, il faut rapidement trouver la meilleure solution qui va avec. Aujourd’hui, plusieurs techniques permettent de nettoyer les tapis surtout s’ils sont menacés par un liquide. Ce cas devient de plus en plus inquiétant que les deux autres parce qu’à force de le laisser perdurer, des odeurs nauséabondes commencent par envahir votre environnement. Le procédé le plus usité dans ces cas est l’utilisation d’un chiffon ou d’une serviette propre pour éponger le liquide renversé dans la zone concernée. Après avoir épongé, le bicarbonate est répandu sur la zone avec un temps d’action d’une quinzaine de minutes. Lorsque tout est sec, il faut finaliser l’opération en passant l’aspirateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *