Tournevis Torx : les cas dans lesquels il ne faut pas l’utiliser

Le tournevis TorX est l’un des modèles les plus réputés des tournevis. Se démarquant des autres modèles par la particularité de son embout et des avantages qui en découlent, le tournevis TorX n’est malheureusement pas la solution à toutes les équations en travaux de bricolage. Il existe des cas où on ne peut l’utiliser. Nous nous sommes intéressés à ces types de cas et nous les avons recensés.

Pourquoi certains tournevis ne s’utilisent que dans certains cas ?

Les tournevis professionnels actuels ont tous été créés en fonction des différents styles d’empreinte qu’on pouvait retrouver sur les différentes formes de vis. Grâce à cette méthode, le tournevis n’a aucun mal à s’insérer dans l’empreinte de la vis et cela a pour conséquence directe une meilleure maniabilité de ce dernier. Le tournevis Torx est lui aussi concerné par ce cas de figure.

La vis « Line »

La vis appelée « Vis Line » est d’origine japonaise. Elle prête souvent à confusion, car elle ressemble fortement à une vis Torx Plus. Tout comme la vis TorX plus, son empreinte présente une étoile à six branches. Et c’est justement cette ressemblance qui pousse parfois les gens à utiliser un tournevis TorX ou Torx Plus sur des vis Line. Peine perdue : cela ne marchera pas !

Pour détecter s’il s’agit bien d’une vis Line, il faut simplement s’en référer à la nationalité de la marque de l’appareil dans lequel elle a été insérée. S’il s’agit d’une marque japonaise (par exemple Nintendo) alors à coup sûr : c’est une vis Line.

La vis « Line inviolable » 

Ce modèle de vis Line est un cran plus évolué que le modèle précédent. Le fait qu’on retrouve au centre de son empreinte un téton induit aussi en erreur, car cela le fait énormément ressembler à la « vis Torx inviolable » (qui a également un téton central).

La vis « Torx inviolable »

Bien qu’il s’agisse d’une vis de marque TorX, on pourrait penser que cela suffit à ce qu’un tournevis Torx classique puisse la dévisser (quand nous parlons de tournevis TorX classique, il s’agit du modèle le plus répandu et le plus utilisé par les profanes). Ce n’est malheureusement pas le cas puisque cela ne marchera pas. Pour venir à bout de cette vis, il faut un tournevis spécial de sécurité.

La vis « Polydrive »

Encore »un autre modèle de vis qui prête à confusion en raison de sa ressemblance avec les vis TorX. Les six branches sont présentes, mais un chouia de concentration vous permettra de remarquer l’étoile à six branches de cette vis est légèrement plus grosse que celle qui se trouve sur les vis TorX.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *